Myriam Revault d'Allonnes

Myriam Revault d'Allonnes est une philosophe française.

Agrégée et docteur en philosophie, elle a enseigné la théorie politique à l’École doctorale de Sciences Po Paris et a été directrice de programme au Collège international de philosophie. De 2006 à 2013, elle a dirigé la collection de philosophie pour enfants « Chouette ! penser » aux éditions Gallimard-jeunesse. Myriam Revault d’Allonnes est également professeur émérite à l’École pratique des hautes études (EPHE), chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) et depuis 2015 elle préside la commission philosophie-psychanalyse-sciences religieuses du Centre national du livre (CNL).

Spécialiste de philosophie éthique et politique, ses travaux se portent d’abord sur la Révolution française et la Terreur. Myriam Revault d’Allonnes s’interroge ensuite sur le concept de « banalité du mal » et sur la pensée de Hannah Arendt. 

Ses publications les plus récentes se concentrent sur les notions de crise, d’autorité et de représentation. Ses observations sur la démocratie confèrent un impact décisif à la subjectivité que l’individu nourrit face au mode d'existence démocratique.

Myriam Revault d’Allonnes est une collaboratrice régulière de la revue Esprit. 

Bibliographie

  • D'une mort à l'autre : précipices de la Révolution, Paris, Seuil, coll. « Esprit », 1989.
  • La persévérance des égarés, Christian Bourgois, 1991.
  • Ce que l’homme fait à l’homme. Essai sur le mal politique, Seuil, 1995 (Champs-Flammarion, 1999 et 2010).
  • Le dépérissement de la politique. Généalogie d’un lieu commun, Aubier-Flammarion, 1999 (Champs-Flammarion, 2001).
  • Merleau-Ponty. La chair du politique, Michalon, 2001.
  • Fragile humanité, Aubier-Flammarion, 2002.
  • Doit-on moraliser la politique ?, Bayard, coll. « Le temps d’une question », 2002.
  • Pourquoi les hommes font-ils la guerre ?, Gallimard-Jeunesse, 2006.
  • Le pouvoir des commencements. Essai sur l’autorité, Seuil, 2006 (« Points Essais » 2012).
  • L’homme compassionnel, Seuil, 2008.
  • Pourquoi nous n’aimons pas la démocratie, Seuil, 2010.
  • La crise sans fin. Essai sur l’expérience moderne du temps, Seuil, 2012 (« Points Essais », 2016).
  • Raconter des histoires, raconter l’histoire, Gallimard-Jeunesse, coll. « Chouette ! Penser », 2013.
  • L’obstination (avec Adèle Van Reeth), Plon, 2014.
  • Le miroir et la scène. Ce que peut la représentation politique, Seuil, 2016.
  • La politique expliquée à nos enfants, Seuil, 2017.
  • La faiblesse du vrai, Seuil, 2018.