De quoi parle-t-on lorsque l'on parle de politique ?

L’usage du mot politique, si fréquent parce qu’il fait partie de notre existence quotidienne et que nous y sommes sans cesse confrontés, est-il si simple ? Au-delà du rapport subjectif et souvent irréfléchi que nous entretenons avec la politique, il nous faut déconstruire un certain nombre d’ « évidences », nous interroger sur ses conditions d’apparition et d’exercice, sur les mutations et les ruptures qui l’ont accompagnée tout au long de son histoire et sur la nature des difficultés que nous connaissons aujourd’hui. Comment, et à quelles conditions, est-elle née et a-t-elle pu s’exercer ? Quelles ont été les transformation radicales qui ont accompagné son évolution ? La politique se réduit-elle au pouvoir de ceux qui commandent sur ceux qui obéissent ? Avec quels problèmes spécifiques sommes-nous aujourd'hui aux prises à tel point que nous en venons à douter de son utilité ?


  • 1ère conférence : la politique se réduit-elle à la domination ou réside-t-elle dans l'aptitude des hommes à agir ensemble de façon concertée ? (82min)

  • 2ème conférence : En quoi l'époque moderne est-elle une rupture avec la conception que l'Antiquité avait de la politique ? (83min)

  • 3ème conférence : Comment, avec le triomphe de l'individu, la notion de liberté des modernes se trouve-t-elle posée de façon nouvelle ? (82min)