Une lecture politique et engagée des Misérables de Victor Hugo

Avec Les Misérables, Victor Hugo a voulu porter à notre regard l'invisible misère que trop souvent nous ignorons. Jean Delabroy nous propose ici une analyse de la dimension politique et de l'engagement de Victor Hugo.


  • 1ère conférence : Voir n'est jamais donné, il faut le vouloir. Quelles sont les raisons qui saisissent Victor Hugo au milieu des années 1840 et le poussent à écrire Les Misères qui deviendront, presque 20 ans plus tard, Les Misérables ? (77min)

  • 2ème conférence : En quoi la littérature n'a pas d'autre mission que de faire voir et de recréer ce qui doit être vu ? (84min)

  • 3ème conférence : Et si Les Misérables avaient été écrits comme le roman de l'âme humaine, jamais encore imaginé ? (79min)

  • 4ème conférence : Faire le poème de la conscience humaine, ne fût-ce qu'à propos d'un seul homme, ne fusse qu'à propos du plus infime des hommes, se serait fondre toutes les épopées dans une épopée supérieure et définitive. (79min)

  • 5ème conférence : Comment Victor Hugo fait-il du peuple l'appareil optique des misérables et du suintement social son œil de l'esprit ? (82min)

  • 6ème conférence : Qu'est-ce qui se construit, et d'ailleurs se construit-il quelque chose, dans le dernier livre des Misérables, intitulé Jean Valjean ? (86min)