Avec Hugo, le théâtre entre dans l'histoire

Stendhal, dès 1823 – quatre ans, donc, avant la célèbre « Préface » de Cromwell, définissait ce qu’il appelait alors le « romanticisme » comme « l’art de présenter aux peuples les œuvres littéraires qui, dans l’état actuel de leurs habitudes et de leurs croyances, sont susceptibles de leur donner le plus grand plaisir possible » ; et le classicisme comme « la littérature qui donnait le plus grand plaisir à leurs arrière-grands-pères ».
Tout le romantisme français tient dans cette radicale exigence de renouvellement qui doit permettre à la littérature de rattraper son retard et de pouvoir s’accorder enfin profondément à son époque – et dans l’esprit des romantiques, c’est d’abord sur la scène des théâtres que cette révolution doit s’imposer. Pourquoi cette importance décisive du genre dramatique ? Et en quoi l’invention du drame romantique hugolien, dans toute sa fougue et dans tout son éclat, permet-elle d’initier cette entrée dans l’Histoire ?

  • Conférence 1 - La Bataille d'Hernani, Alain Vaillant
    Comment la première d'Hernani a-t-elle pu donner lieu à un scandale si retentissant ? Quelle était la place du théâtre dans la vie parisienne du XIXe siècle ? (65 min)

  • Conférence 2 - Vers ou prose, Alain Vaillant 
    La question de savoir si le théâtre romantique serait du vers ou de la prose est le noeud gordien du théâtre romantique. Mais Hugo est avant tout un poète, et même lorsqu'il écrit en prose, il fait des vers. (62 min)

  • Conférence 3 - Marion de Lorme et Hernani, Agathe Novak-Lechevalier 
    Persuadé qu'il faut imposer le romantisme avant tout à la scène, Hugo conçoit son drame dans un esprit de bataille à la fois stratégique et politique. (66 min)

  • Conférence 4 - Le Roi s'amuse et Lucrèce Borgia, Agathe Novak-Lechevalier
    Cette "biologie", qui permet à Hugo d'explorer toutes les potentialités du drame, montre aussi à quel point celui-ci, modelé par lui, s'éloigne du modèle mélodramatique. (70 min)

  • Conférence 5 - Ruy Blas et Angelo, tyran de Padoue, Agathe Novak-Lechevalier
    Hugo poète et romancier est aussi un dramaturge qui s'intéresse de près à "l'option scénique" et cherche à en exploiter toutes les possibilités. (60 min)

  • Conférence 6 - Les Burgraves et le Théâtre en liberté, Agathe Novak-Lechevalier
    Contrairement aux idées reçues, non seulement il n'y a pas de "chute" des Burgraves, mais Hugo continue à écrire pour le théâtre pendant l'exil : c'est le méconnu Théâtre en liberté, qui témoigne d'une inventivité dramaturgique perpétuellement renouvelée. (56 min)