Comment retrouver la juste mesure entre excès de moralisme et déficit d'éthique ?

C’est entendu : il faudrait d’urgence moraliser la vie politique, le capitalisme, les relations hommes/femmes, le rapport aux animaux ou à la nature. Mais, d’un autre côté, notre époque semble convaincue par le diagnostic d’une « crise des valeurs », d’une perte des « repères », voire d’un « déclin de la morale ». Entre l’exigence de moralisation, le constat d’une incertitude éthique, et la hantise d’un « ordre moral », comment trancher ?

  • 1ère conférence : Morale, droit et politique
    Pourquoi cette grande confusion entre la morale, le droit et la politique ? (55 min)

  • 2ème conférence : Antiquité
    Nos principes moraux sont parfaitement clairs et acquis depuis le plus jeune âge. Mais d'où viennent-ils ? (62 min)

Prochaines conférences à venir rapidement, selon le calendrier Merci Socrate.