Ce que les grandes œuvres de Soljenitsyne nous apprennent sur les combats de sa vie

Après avoir été l'ennemi juré du régime communiste, Alexandre Soljenitsyne est célébré partout en Russie pour le centenaire de sa naissance. À la fois prisonnier politique, écrivain, dissident, polémiste et historien, il avait pour projet de terrasser à lui seul la dictature soviétique.  Prix Nobel de Littérature émigré aux États-Unis, il restera toujours fondamentalement russe.


  • 1ère conférence : Pourquoi Alexandre Soljenitsyne choisit-il la littérature pour mener son combat politique ? (73min)

  • 2ème conférence : Avec Le premier cercle, l'auteur explore les dilemmes moraux de citoyens soviétiques, partagés entre le devoir et la peur. Peut-on rester un homme dans un système qui s'acharne à broyer toute humanité ? (80min)

  • 3ème conférence : Avec  Le pavillon des cancéreux, Soljenitsyne met en scène son cancer et sa victoire contre cette maladie. Mais se bat-on vraiment seul ou se bat-on en groupe ? (78min)

  • 4ème conférence : L'archipel du Goulag est un monument de la littérature concentrationnaire. Michel Eltchaninoff revient sur sa réception mais aussi sur la structure poétique de cette œuvre. (80min)

  • 5ème conférence : Au cœur de L'archipel du Goulag, une question centrale : Peut-on conserver son humanité dans un univers concentrationnaire ? Après Hannah Arendt qui pense les systèmes totalitaires avec la philosophie, c’est en écrivain et ethnographe qu'Alexandre Soljenitsyne s’interroge, de l’intérieur, sur le totalitarisme soviétique. (74min)

  • 6ème conférence : Dans La Roue rouge, Alexandre Soljenitsyne se demande comment les russes ont pu faire la révolution, puis donner naissance à un pouvoir inhumain. Avec ses diatribes contre l'occident, il a  alimenté la polémique : quels sont les points saillants de sa vision du monde ? Quelles ont été ses relations avec Poutine ? (85min)