9. Langage & communication

Description

Au carrefour de plusieurs champs d’analyse qui vont de la psychanalyse à la métaphysique en passant par l’épistémologie, la réflexion sur le langage a, depuis Platon et son Cratyle, toujours été présente.

La Bible nous parle elle aussi de langage. Dans le jardin d’Eden, il n’y avait qu’une seule langue, celle d’Adam. Et puis l’homme a voulu atteindre dieu et a bâti la tour de Babel. La punition divine a été celle de l’explosion de ce langage du paradis en une multitude de langues différentes. Cette pluralité des langues qui auparavant ne faisait qu’une marque le morcellement de l’humanité et la naissance de clivages culturels apparemment insurmontables.

Ce besoin de retrouver un langage unique peut se retrouver dans la création au vingtième siècle de l’Esperanto, amalgame de plusieurs langue qui avait pour vocation de créer un système de communication compréhensible par tout le monde.

C’est dans la seconde moitié du vingtième siècle que s’opère un basculement de la réflexion vers les disciplines scientifiques et l’envie, là aussi, de créer un langage logique unique, dont découle l’ère numérique dans laquelle nous vivons.

Mais nos sociétés interconnectées où l’information circule à la vitesse de la lumière témoignent-t-elles véritablement d’un nouvel âge de la communication ou au contraire de son appauvrissement ?